Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

24 novembre 2016

Inde : Guérilla et contre-guérilla

Un membre de la CRPF   mardi a été tué et un paramilitaire jawan blessé dans l’explosion d’un IED   dans une région forestière du district de Sukma, dans l’état de Chhattisgarh. L’incident est survenu lors d’une patrouille anti-guérilla du 74e bataillon du CRPF  . La veille, deux autre paramilitaires du même bataillon du CRPF   avaient été blessés lors de l’explosion d’un IED   dans la région de Chintalnar.

Mercredi, au moins six présumés maoïstes ont été tués par une force conjointe de la CRPF   et de la police de l’état du Jharkhand dans le district de Latehar. Les événements se sont produits vers 5 heures du matin. La région, encaissée et arborée, qui est à cheval sur la frontière avec l’état de Chhattisgarh est une zone où la guérilla maoïste est particulièrement active.

Déploiement anti-guérilla de la CRPF Déploiement anti-guérilla de la CRPF

Tags de cet article: - - - Nos sources
18 novembre 2016

Inde : Six présumés maoïstes tués dans le Chhattisgarh

Mercredi vers 17 heures, un détachement mixte anti-guérilla du District Reserve Group (DRG) et de la Special Task Force (STF) effectuait une opération dans la jungle d’Aranpur, dans l’état du Chhattisgarh. Ils ont abattu trois hommes et trois femmes présentés comme des occupants d’un camp de la guérilla maoïste.

Un détachement du District Reserve Group Un détachement du District Reserve Group

Tags de cet article: - - Nos sources
14 novembre 2016

Inde : Un commandant maoïste abattu

Un commandant de la milice maoïste a été abattu aujourd’hui lundi par les forces de sécurité dans le district de Sukma de l’état du Chhattisgarh. Le maoïste tué a été identifié comme Vanjam Nanda, un commandant de milice très actif contre qui au moins 12 mandats d’arrêt avaient été émis par divers tribunaux. Il a été tué lors d’une opération anti-guérilla du District Reserve Group (DRG) de la police de l’état dans une forêt située entre entre Arlampalli et Medwahi.

Opération anti-maoïste (image d'archive) Opération anti-maoïste (image d’archive)

Tags de cet article: - - - Nos sources
4 novembre 2016

Inde : Ramakrishna alias RK a échappé à la police

À la suite d’une opération policière sur la frontière de l’Andhra Pradesh et de l’Odisha le 24 octobre, où 24 maoïstes ont été abattus par les forces de l’ordre (voir notre article), le sort du dirigeant clandestin maoïste Ramakrishna alias RK faisaient l’objet de question. Certains évoquait la possibilité qu’il ait été capturé et maintenu au secret par les forces de sécurité (voir notre article). L’épouse de Ramakrishna a fait savoir hier que son mari était "quelque part en sécurité".

Par ailleurs, les maoïstes ont appelés ce jeudi à un bandh   de protestation contre le massacre du 24 octobre, dans la région de Malkangiri, dans l’Odisha. Le bandh   a surtout affecté les transports, les marchés et les commerces. Aucun incident n’est signalé pour l’instant.

 Ramakrishna alias RK Ramakrishna alias RK

Tags de cet article: - - - Nos sources
29 octobre 2016

Inde : Incertitude sur le sort d’un dirigeant maoïste

Le sort du leader maoïste Ramakrishna alias RK est au centre des interrogations après l’opération policière du 24 octobre à Malkangiri, où 28 maoïstes ont été abattus (voir notre article). "Le dirigeant Ramakrishna est porté disparu et il pourrait être en garde à vue", a déclaré Kailash, secrétaire du Comité de la Division de l’Est du Parti Communiste d’Inde (maoïste), dans une cassette audio diffusée aux médias de l’Odisha.

RK, membre du comité central du Parti, a été aperçu pour la dernière fois à Jantri dans la zone voisine du district de Malkangiri. Il y avait animé le 1er octobre une réunion publique et appelé au boycott des élections. Le fils de RK, agé de de 25 ans, Munna alias Sivaji, a été tué dans l’opération, ainsi que des membres du groupe de protection de RK, ce qui indique la présence de RK. La police a bloqué toutes les routes.

Les corps des maoïstes tués lors de l'opértation de Malkangiri. Les corps des maoïstes tués lors de l’opétation de Malkangiri.

Tags de cet article: - - - Nos sources
27 octobre 2016

Inde : Important revers pour la guérilla maoïste

Vingt-huit membres de la guérilla maoïste - et parmi eux quelques-uns des plus importants membres du Andhra Odisha Border Special Zonal Committee ont été tués lundi dans l’attaque de leur camp de Bhejingi par les forces spéciales de la police de deux états. C’est à Malkangiri, au coeur d’une des zones de guérilla, dans une région boisée et montagneuse où se trouvent 150 villages isolés par deux réservoirs, à la jonction de trois états (Andhra Pradesh, Odisha et Chhattisgarh), que l’opération policière a eu lieu. L’opération a mobilisé les forces spéciales de la police de l’Odisha (SOG et DVF) et de l’Andhra Pradesh. Le bilan initial était de 24 maoïste tués, un policier tué et un autre blessé, mais les corps de quatre autres maoïstes ont été retrouvé le jour suivant.

Opération anti-maoïste (image d'archive) Opération anti-maoïste (image d’archive)

Tags de cet article: - - - Nos sources
18 octobre 2016

Inde : Un maoïste présumé abattu par les forces de sécurité dans le Bastar

Un militant présumé du Parti Communiste d’Inde (maoïste) a été tué par les forces de sécurité ce mardi matin dans la région de Bastar (état de Chhattisgarh). Selon la version de la police une demi-douzaine de maoïstes auraient été aperçu près du village de Konta (district de Sukma). La zone a été bouclée et ratissée par la police du district et les paramilitaires du 217e bataillon de la CRPF  , qui a débouché sur la mort d’un des maoïstes.

Paramilitaires de la CRPF Paramilitaires de la CRPF

Tags de cet article: - - Nos sources
16 octobre 2016

Inde : Coup de filet anti-maoïste dans l’Uttar Pradesh

Un commando des forces antiterroriste de l’Uttar Pradesh a arrêté un commandant maoïste et cinq autres militants dans un raid contre un appartement dans la ville de Noida. Il semble que cet appartement servait de base pour les clandestins maoïstes depuis 2012. Le commandant arrêté, Pradeep Kumar Singh, alias Santosh Bhokta, est le responsable de la zone Simdega-Gumla. Sa tête était mise à prix par les autorités et il était recherché pour 14 dossiers distincts. La police a saisi six armes dans l’appartement. Trois des militants ont ont tenté de s’échapper, mais ont été appréhendés.

Des maoïstes arrêtés sont emmenés Des maoïstes arrêtés sont emmenés

Tags de cet article: - Nos sources
14 octobre 2016

Inde : Encore des audiences pour Kobad Ghandy

Kobad Ghandy, dirigeant historique du mouvement maoïste en Inde, a du comparaître une nouvelle fois devant un tribunal. Il doit répondre des discours "anti-nationaux" qu’il a prononcé à l’Université Punjabi en 2010. Ghandy a été amené ici de la prison Hyderabad la veille au soir et gardé dans un poste de police. Comme le tribunal a décidé de poursuivre l’audience pour les deux prochains jours, Ghandy a été envoyé à la prison centrale. Ghandy a aussi été poursuivi pour avoir organisé des réunions dans les locaux de l’Université Punjabi en avril et mai 2009 "pour promouvoir l’idéologie maoïste", mais le PCI(Maoïste) n’était alors pas interdit (il l’a été le 22 juin 2009).

Kobad Ghandy Kobad Ghandy

Tags de cet article: - - - Nos sources
9 octobre 2016

Inde : Encore un maoïste tué dans le Bihar

Un guérillero maoïste présumé a été tué ce dimanche lors d’une opération anti-guérilla menée dans la forêt Panchrukhiya (district de Gaya, Bihar) par la CRPF   et la police locale. Les forces de sécurité prétendent avoir récupéré un fusil et une radio sur l’homme qui n’a pas encore été identifié.

Paramilitaires de la CRPF Paramilitaires de la CRPF

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1210

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?