Accueil > Dossiers > Espagne

Espagne

23 février 2017

Etat espagnol : Le rappeur Valtonic condamné à 3,5 ans de prison pour apologie du terrorisme

Le rappeur majorquin Valtonic a été condamné à 3 ans et huit mois de prison pour "apologie du terrorisme" et pour "graves insultes à la couronne espagnole". Il est également condamné (mais peut faire appel) à une amende de 3.000€ au bénéfice de Jorge Campos Asensi, président du Cercle des Baléares (organisation nationaliste et anti-catalane) pour menaces. La chanson incriminée (ci-dessous) est accusée de porter atteinte à la monarchie espagnole et de soutenir l’ETA   et les GRAPO  .

Valtonic Valtonic

Tags de cet article: - - - - Nos sources
23 février 2017

Etat espagnol : Un prisonnier indépendantiste galicien a passé plus de 3.600 heures en isolement absolu

Roberto Fialhega ‘Teto’, prisonnier indépendantiste galicien a passé plus de 3.600 heures en isolement absolu, soit 5 mois. Arrêté fin 2011 et pas marié, les deux seules voix qu’il peut entendre sont celles des de deux matons, par intercom. Il est emprisonné à Villanubla (Valladolid) à plus de 400 km de son domicile. Il est maintenu en isolement absolu à cause de la loi d’exception qui s’applique aux indépendantistes, il devrait pouvoir sortir de cet isolement 4 heures par jour, mais la prison ne le permet pas en invoquant des raisons techniques et légales.

Roberto Fialhega ‘Teto' Roberto Fialhega ‘Teto’

Tags de cet article: - Nos sources
20 février 2017

Espagne : Vers l’expulsion et la libération de Mónica Caballero et Francisco Solar

L’Audiencia Nacional de l’Espagne a décidé le 30 janvier de commuer le reste de la peine de Mónica Caballero et Francisco Solar en expulsion. Les avocats des deux anarchistes auraient ont demandé l’application de l’article 89 du Code pénal espagnol qui permet aux citoyens étrangers purgeant plus d’un an d’emprisonnement de faire remplacer leur peine par l’expulsion de l’État espagnol. Ils avaient vu leur peine initiale de 12 ans (voir notre article) réduite en appel à 4 ans et 6 mois en décembre dernier (voir notre article), ce qui signifie qu’ils ont maintenant purgé plus d’un tiers de leur peine. Ils devraient donc être prochainement remis par la la police espagnole à la police chilienne, puis libérés.

Francisco Solar et Mónica Caballero Francisco Solar et Mónica Caballero

Tags de cet article: - - - Nos sources
7 février 2017

Etat espagnol : les soutiens du PML(RC) manifestent à Valence

A l’appel de plusieurs organisations et collectifs (voir notre précédent article ICI), une manifestation a eu lieu le 3 février dernier à Valence pour exiger la libération des 7 prisonniers politiques du PML(RC) (Parti Marxiste Léniniste - Reconstruction Communiste), accusés d’être des membres présumés du PKK   suite à leur participation à la lutte au Rojava   dans le Bataillon International de Libération.

Une conférence a eu lieu après la manifestation, des affiches de la campagne de soutien au Bataillon International de Libération ont notamment été affichées.

Manifestation à Valence pour la libération des prisonniers du PML(RC).

Conférence de soutien au PML(RC)

Tags de cet article: - - - Nos sources
2 février 2017

Espagne : Opération policière contre Pombo da Silva et Elisa Di Bernardo

Mardi 24 janvier, à la périphérie de Vigo, une soixantaine de policiers armés (membres de la Garde civile et des services secrets) a envahi et dévasté la maison où vit Gabriel Pombo da Silva et sa compagne Elisa Bernardo. Ils ont été violemment éveillés, menottés et séparés. Les policiers affirmaient chercher des armes et des explosifs mais après huit heures de recherches (avec des chiens et des radars de haute technologie), ils ont fait choux blanc. Gabriel a cependant été détenu pendant 24 heures pour « possession illégale et trafic d’armes et d’explosifs et groupe armé ». Il a été remis en liberté sous caution mais reste inculpé.

Il y a environ trois mois, le couple a rencontré une anarchiste autoproclamée qui leur avoué ses problèmes de drogue et une condamnation avec sursis pour une attaque au cocktail Molotov contre une institution à Vigo. Gabriel et Elisa ont accepté de l’aider en la logeant pendant une semaine (au début de l’année), pour l’accompagner dans la pire phase d’une voie de désintoxication. Après cette brève période, la jeune fille retourne chez elle ... réapparaissant comme informatrice dans l’actuelle affaire. Cette personne avait bien déjà été condamnée : la police avait trouvé un arsenal chez elle. En 2013, alors qu’elle purgeait une peine de 11 ans de prison pour terrorisme, elle a vu sa peine spectaculairement réduite à 2 ans, puis convertie en libération conditionnelle. Elle n’était resté au total que quelques mois en prison.

Gabriel Pombo da Silva Gabriel Pombo da Silva

Tags de cet article: - - Nos sources
28 janvier 2017

Etat espagnol : Rassemblement à Madrid pour les prisonniers du PML(RC)

Hier avait lieu à Madrid un rassemblement de solidarité à l’occasion du premier anniversaire de l’emprisonnement de 7 militants du Parti Marxiste Léniniste (Reconstruction Communiste) et de l’illegalisation de leur parti. La police les soupçonne d’être des membres présumés du PKK   et criminalise leur participation au International Freedom Battalion au Rojava  . Une délégation dela campagne de Soutien au Bataillon International de Libération au Rojava était présente pour affirmer sa solidarité internationaliste !

Rassemblement à Madrid pour les prisonniers du PML(RC) Rassemblement à Madrid pour les prisonniers du PML(RC)

Tags de cet article: - - - - Nos sources
26 janvier 2017

Espagne : Manifestation à Valence pour les prisonniers du PML (RC)

Manifestation unitaire contre la répression du mouvement social et pour la liberté des prisonniers du PML (RC) (Parti Marxiste-Léniniste - Reconstruction Communiste) le 3 février prochain à Valence dès 19h à la Plaça de Sant Agusti. Cet événement est organisé à l’occasion du premier anniversaire de l’emprisonnement de militants du PML (RC) soupçonnés d’être des membres présumés du PKK   par la police espagnole. De nombreuses initiatives ont lieu dans tout le pays en solidarité (voir notre précédent article ici)

Tags de cet article: - - - - Nos sources
24 janvier 2017

Espagne : les volontaires internationalistes du PML (RC) toujours en prison

Le 27 janvier, cela fera un an que 9 membres du PML(RC) (Parti Marxiste Leniniste - Reconstruction Communiste) ont été arrêtés et soupçonnés d’être des membres présumés du PKK   par la police espagnole. Ils subissent une répression brutale, et l’illégalisation de leur organisation, après avoir affiché publiquement leur participation à la lutte armée au Rojava   dans le Bataillon International de Libération.

A l’occasion de cet anniversaire de nombreuses initiatives ont lieu notamment une manifestation (voir notre article précédent) ainsi que des collages et dépôts de calicots dans différentes villes espagnoles.

Liberté pour les internationalistes Liberté pour les internationalistes

Tags de cet article: - - - - Nos sources
7 janvier 2017

Espagne : Un an depuis l’arrestation des internationalistes du PML(RC), soirée de soutien

Il y a un an, la police perquisitionnait 11 endroits pour arrêter 9 membres présumés du PKK  ". Il s’agissait en réalité de membres du PML(RC) (Parti Marxiste Leniniste - Reconstruction Révolutionnaire), l’une des seules organisations européennes à avoir fait le choix d’afficher publiquement sa participation à la lutte armée au Rojava   contre Daesh dans le Bataillon International de Libération, elle a depuis été interdite. Ce 27 janvier, cela fera un an depuis que ces internationalistes ont été arrêtés. Une manifestation aura lieu le 27 à 18h, Place de Calao à Madrid. Elle sera suivie d’un concert de soutien destiné à financer les frais de justice. D’autres actions, discussions, soirées de soutien auront lieu en Espagne.

Concert de soutien aux internationalistes Concert de soutien aux internationalistes

Tags de cet article: - - - - Nos sources
17 décembre 2016

Espagne : Réductions de peines pour Monica Cabellero et Francisco Solar

Le 16 décembre, la cour suprème espagnole a réduit les peines de Monica Caballero et Francisco Solar, accusés d’avoir placé une bombe dans la Cathédrale-Basillique de Notre-Dame de Pillar, à Saragosse, en octobre 2013. La peine est passée de 12 ans à 4 ans et 6 mois. Cette décision a eu lieu après un appel de la défense de Francisco pour que les "dommages terroristes" et le reste ne soient pas traitées comme résultant d’actions différentes. Il a aussi été noté que les deux avaient pris des précautions pour que personne ne soit blessé dans l’attaque (elle a eu lieu dans les heures de fermeture, l’engin ne contenait pas de shrapnels, un avertissement avait été donné auparavant,...)

Les coûts des dommages causés ont également été réduits de 182.601 à 143.317 puisqu’il n’y a pas d’indication que des objets ayant valeur historique ou culturelle n’ont été endommagés. La Cour a également considéré que les deux anarchistes avaient agis d efaçon autonome, c’est à dire en-dehors de la FAI  -FRI ou des GAC (Groupes Anarchistes Coordonnés).

Francisco Solar et Mónica Caballero Francisco Solar et Mónica Caballero

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 220

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?