Accueil du site > Dossiers > Amérique du Nord

Amérique du Nord

21 août 2014

USA/Palestine : Du bon usage du mot "terrorisme"

Depuis samedi 16 août, un appel à former un blocus pacifique autour du navire commercial israélien Zim qui avait accosté à Oakland mobilisait des dizaines de manifestants. Ceux-ci, venant de toute la région de la Baie de San Francisco, formaient un cercle avec instruments de musique et pancartes dénonçant le massacre des Palestiniens à Gaza. A chaque fois, les dockers ont décidé de ne pas briser le piquet. Au quatrième jour, le Zim a été forcé de quitter la Baie de San Francisco et d’aller chercher un nouveau port d’asile pour y débarquer sa marchandise.

Le consul israélien à San Francisco a alors fait une remarquable déclaration en disant que les manifestants "ont peut être choisi un symbole et tentent de faire croire que ce qu’ils font nuit au gouvernement israélien mais en vérité tout ce qu’ils font c’est nuire aux gens qui vivent ici et pour moi ceci est l’exacte définition du terrorisme politique : ils essaient d’atteindre un objectif mais ils se soucient peu des innocents à qui cela peut faire du mal".

Le Zim quittant la Baie de San Francisco

EDIT : Le navire israélien avait bien quitté le port d’Oakland, il était même sorti totalement de la baie de San Francisco, mais il est revenu, plus tard, de nuit, sur une autre aile du port d’Oakland où il a effectué le déchargement à la hâte sans que les habituelles procédures n’aient été respectées.

Tags de cet article: - - - Nos sources
19 août 2014

USA : La police gaze des pâtés de maison à Ferguson

Malgré le couvre-feu instauré depuis quelques jours dans cette ville de 20’000 habitants entre minuit et 5h : des centaines de manifestants se sont rassemblés en début de nuit (il y a deux heures). Les policiers qui étaient presque plus nombreux que les manifestants derrière le char LRAD   lançaient des grenades lacrymogènes et assourdissantes et continuaient à propulser les grenades alors que tous les manifestants s’étaient dispersés. Les grenades atterrissent donc sur les maisons et dans les jardins où les gaz rentrent facilement dans les habitations. On comprend mal la stratégie de la police pour faire respecter le couvre-feu.

Un policier lançant des grenades lacrymogènes Un policier lançant des grenades lacrymogènes

17 août 2014

USA : Un juge exige que Microsoft livre des données stockées en cloud en Irlande

Un tribunal US exigeait depuis plusieurs mois que Microsoft, dans le cadre d’une enquête, fournisse des informations. L’entreprise refusait invoquant que ces données n’étaient pas situées aux États-Unis, mais en Irlande, dans des serveurs à Dublin. Pour Microsoft, (mais aussi Apple, Cisco et AT&T), la portée d’un mandat délivré par un juge américain ne peut dépasser les frontières des États-Unis. Si les données sont situées dans un autre pays, c’est la juridiction de ce dernier qui entre en piste.

Mais la juge fédérale Loretta Preska a décidé que ces arguments n’étaient pas pertinents. Elle a donc accordé au tribunal américain l’obtention des informations, que Microsoft devra rapatrier d’Irlande. Pour la juge, la question des frontières n’entre pas en jeu. Microsoft est une entreprise américaine spécialisée dans le cloud. Un mandat délivré par un juge américain s’applique à toute sa structure et les données qu’elle contrôle. La localisation des serveurs n’est pas alors pas plus pertinente aux yeux de la justice qu’elle ne l’est pour l’utilisateur classique, qui ne sait pas où ses données sont stockées réellement.

Tags de cet article: - - Nos sources
16 août 2014

Canada : Rassemblement pour Djaber le 22 août à Ottawa.

Le 26 juin dernier, le militant iranien Djaber Kalibi a été forcé de quitter le Canada après que la Commission de l’immigration et du statut de réfugié eut ordonné son expulsion. Après avoir vécu pendant neuf ans au Canada, Djaber Kalibi, 78 ans, s’est vu imposer une interdiction de territoire pour cause de « grande criminalité » - en faitavoir soutenu la résistance contre le régime islamiste iranien il y a de ça une trentaine d’années, alors qu’il vivait en France.

Une requête a été déposée au ministre de l’Immigration Chris Alexander, qui est désormais le seul à pouvoir lever l’interdit et permettre à Djaber de rentrer chez lui, au Canada. Le comité de solidarité avec Djaber invite à participer à un rassemblement le 22 août à Ottawa pour exiger du ministre qu’il donne suite à cette demande, cela, dans les plus brefs délais ! Du transport sera disponible à partir de Montréal – contactez le comité à solidaritedjaber@gmail.com

Vendredi 22 août à 12h30 365, avenue Laurier Ouest (angle Kent) Ottawa

Le lien avec le comité de soutien

Tags de cet article: - - Nos sources
15 août 2014

USA : Révélations sur la police des frontières

Ancien haut-commissaire d U.S. Customs and Border Protection, James F. Tomsheck a donné une interview sur les accusations qui visent le département. 28 personnes ont été tuées depuis 2010 dans le cadre des actions menées par la police des frontières, au moins un quart de ces morts sont "très suspectes". Dans au moins un cas, le département a affirmé que la personne abattue se trouvait sur le sol américain, ce qui était faux. Dans quasiment tous les cas, la direction du département a essayé de justifier les coups de feu tirés par leur policier plutôt que de rendre un rapport honnête sur les circonstances de la mort.

Suite aux attentats du 11-Septembre, le département a procédé à un vaste plan de recrutement. Entre 2004 et 2011, les effectifs de la police des frontières sont passés de 10.000 à 21.000. Cette police s’est construite en interne une image de force de sécurité paramilitaire, entretenue par la hiérarchie, qui est à l’origine du climat d’impunité et favorise les dérapages. Entre 5 et 10 % des agents seraient coupables de corruption (de la part des passeurs) ou de vol. Un constat que l’ancien responsable a rapporté à ses supérieurs, qui l’ont prié de se taire car le propos "ne respectait pas le message du département". Depuis 2004, 170 officiers de police ont été poursuivis pour corruption, mais ces arrestations ont baissé ces dernières années grâce à une "redéfinition" du délit de corruption en interne, épargnant de nombreux suspects.

Tags de cet article: - Nos sources
15 août 2014

USA : Les manifestations s’étendent dans tout le pays

Suite au meurtre par la police de deux adolescents noirs non-armés à Ferguson (Missouri) et à Los Angeles, de grandes manifestations ont lieu à travers les Etats-Unis. Cette nuit, une grande manifestation a été prise en kessel   sur Times Sqare à New-York. Des manifestations massives ont eu lieu dans tout le pays. Les manifestants scandent "Hands-up don’t shoot", "Pigs go home, you block the road" ou encore "Kill the police". De petites villes de campagnes sont littéralement occupées par la garde nationale, police fédérale très militarisée qui n’hésite pas à pointer des mitraillettes chargées contre des manifestants.

14 août 2014

USA : Violents affrontements à Ferguson

La petite ville de Ferguson dans le Missouri est occupée par des milliers de policiers militarisés suite au meurtre raciste d’un jeune adolescent noir par un policier. Les autorités américaines ont réagi très violemment et très rapidement en déployant un arsenal anti-émeute inouï : police anti-émeute du comté de Saint-Louis, police anti-émeute de la réserve fédérale, équipes de SWAT fédéraux et leurs renforts. Gaz lacrymogènes, fusils à balles en caoutchouc et LRAD   sont utilisés massivement par la police anti-émeute et les équipes du SWAT. Au moins deux manifestants ont été blessées par des balles réelles, une équipe d’Al-Jazeera a dû abandonner sa voiture et son matériel noyés sous les gaz lacrymogènes, le KKK local récolte des fonds pour soutenir le policier qui a assassiné Mike Brown, la police du compté de Saint-Louis a tiré à l’aide de riot-guns automatiques sur des manifestants qui avaient les mains en l’air, plusieurs photos en provenance des manifestations montrent différentes esquades de police pointé des mitraillettes sur des manifestants désarmés... Le procureur a refusé de donner le moindre détail sur le policier meurtrier alors que le moindre détail concernant un émeutier est immédiatement diffusé dans les journaux. Une opération Anonymous a publié sur le net les noms et adresses de tous les officiers de police de Ferguson.

Tags de cet article: - Nos sources
14 août 2014

USA : L’antivirus irritable de la NSA

Edward Snowden pourra donc rester 3 années supplémentaires en Russie. Les révélations sur le fonctionnement des renseignements américains peuvent donc reprendre de plus belle. Aujourd’hui, l’information concerne l’antivirus de la NSA. Les services secrets ont été chargés de concevoir un antivirus très inspiré, le nom de ce programme est MonsterMind. L’antivirus chargé de détecter les cyber-menaces contre les intérêts américains doit donc non seulement protéger l’intérêt en question, mais également contre-attaquer et infecter la machine soi-disant émettrice de l’attaque. Seulement, depuis plusieurs années les pirates informatiques ne lancent plus leurs attaques depuis leur divan, ils se cachent derrière des proxys et asservissent des centaines de machines appartenant à des "civils" pour protéger leur anonymat en redirigeant leurs données à travers d’autres ordinateurs. La NSA ne semble pas l’avoir comprit puisque la contre-attaque de l’anti-virus attaque la première IP détectée, qui a en fait peu de chance d’être le réel attaquant. L’exemple donné par Edward Snowden évoque à lui seul le problème de cette merveille technologique "Vous pouvez avoir quelqu’un en Chine, par exemple, qui lance une attaque en la faisant transiter par une adresse en Russie. Et alors nous nous retrouvons à contre-attaquer et à nous en prendre à un hôpital en Russie". Dernier détail : Monstermind est pratiquement automatique et ne nécessite pas d’intervention humaine pour contre-attaquer.

13 août 2014

USA : Affrontements à Fergusson

De nouveaux affrontements ont éclaté lundi 11 août à Ferguson (Missouri) après qu’un adolescent noir ait été abattu par un policier de la ville. A l’annonce de sa mort, des membres de la communauté noire de cette ville de 23.000 habitants de la banlieue de Saint Louis s’était rassemblés pour dénoncer le racisme de la police. Des manifestations similaires ont à nouveau tourné à l’affrontement hier lundi.

Tags de cet article: - - Nos sources
8 août 2014

Canada : Les grévistes de Thunder Bay assignés

L’usine de Thunder Bay assemble les nouveaux tramways de Toronto. La compagnie Bombardier était de retour devant les tribunaux aujourd’hui à Thunder Bay, pour tenter de limiter les piquets de grève devant ses installations. Le juge a toutefois reporté sa décision, sans préciser quand il statuerait sur la question.

Les 1000 ouvriers en sont à leur quatrième semaine de grève. Bombardier demande une injonction, soutenant que les grévistes ne respectent pas les termes de l’entente conclue à l’amiable avec le syndicat Unifor au sujet du piquetage. L’attente pour les cadres aux piquets ne devait pas dépasser 25 minutes, explique la porte-parole de l’entreprise, cette règle est violée plusieurs fois, chaque jour, selon elle. Le syndicat accuse Bombardier de vouloir sabrer le régime de retraite des employés. Bombardier envisage d’employer des briseurs de grève ou de déménager la production. En Ontario, l’emploi de travailleurs de remplacement est légal, ce qui n’est pas le cas au Québec.

Tags de cet article: - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?