Accueil > Dossiers > Amérique du Nord

Amérique du Nord

26 mai 2015

Canada : Les enseignants grévistes seront forcés à reprendre le travail

Le gouvernement libéral a déposé le projet d’une loi spéciale pour forcer le retour au travail des enseignants de l’Ontario en grève, après que la Commission des relations de travail en éducation eut statué que les grèves des enseignants mettaient en péril l’année scolaire des élèves. Les libéraux n’ayant pas obtenu le consentement unanime de l’Assemblée législative pour faire adopter le projet, le gouvernement majoritaire devra suivre les règles parlementaires, ce qui signifie que la loi sera votée vendredi au plus tôt.

Enseignants grévistes de l'Ontario Enseignants grévistes de l’Ontario

23 mai 2015

USA : Le Sénat refuse la loi limitant les pouvoirs de la NSA

Le Sénat américain a rejeté ce samedi un projet de réforme soutenu par le président Barack Obama visant à limiter la capacité de l’Agence nationale de sécurité (NSA) à collecter des données aux États-Unis, suite au scandale suscité par les révélations d’Edward Snowden. Mais la chambre haute du Congrès a refusé dans le même temps de prolonger ce programme de surveillance, qui expirera le 1er juin si le Congrès n’agit pas d’ici là. Il a manqué trois voix aux 60 nécessaires pour que la réforme puisse être adoptée par le Sénat, qui n’a pas non plus réussi à prolonger de deux mois le programme.

La réforme par le Freedom Act, modifierait un article controversé du Patriot Act, adopté après les attentats du 11 septembre 2001, en interdisant la collecte à grande échelle par la NSA de données américaines, téléphoniques ou autres. La Chambre des représentants avait, elle, voté le 13 mai en faveur de la réforme, en réponse au tollé provoqué en juin 2013 par Edward Snowden, un ancien consultant de la NSA qui avait exposé au grand jour l’ampleur des programmes de surveillance américains.

Le siège de la NSA Le siège de la NSA

Tags de cet article: - - Nos sources
21 mai 2015

Canada : La police démantèle le "camp pour le logement"

Le Camp pour le droit au logement du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) s’est installé jeudi après-midi dans un espace vert tout près du quartier général de la police de Montréal et de la Place des Arts. Par son geste, le FRAPRU veut sensibiliser aux problèmes de logement et d’itinérance en ville. Plus tôt, une marche avait commencé au square Dorchester. Les manifestants se sont dirigés vers l’est de la ville pour s’arrêter au petit parc choisi, tout près de la place des Festivals, afin d’installer le campement.

La police a aussitôt prié les manifestants de quitter les lieux. Elle a menacé de saisir tentes et équipements s’ils refusent d’obtempérer. Une majorité a accepté de plier bagage, mais certains sont restés, estimant y avoir droit jusqu’à minuit, selon la réglementation municipale. Peu après, des dizaines de policiers ont procédé au démantèlement du camp.

Le "camp pour le logement" du FRAPRU Le "camp pour le logement" du FRAPRU

Tags de cet article: - - Nos sources
21 mai 2015

Mexique : Révolte des ouvriers agricoles

En Basse Californie, dans la région de San Quintin, de grandes et modernes entreprises horticoles produisent pour les Etats-Unis, le Canada, l’Europe. A la pointe de la technologie, elles surexploitent 80 000 travailleurs agricoles, la plupart d’origine indienne, migrants du Guerrero et de l’Oaxaca. Ceux-ci travaillent pour 6 euros par jours, sans couverture sociale, vivant dans des hameaux sommaires, bien souvent sans électricité ni réseau d’eau potable, et sans aucune infrastructure de santé, d’éducation ou bien de couverture sociale.

Une gréve générale a éclaté le 17 mars dernier pour toute une série de revendications, allant du doublement des salaires á l’obtention de la sécurité sociale, la construction d’écoles et de cliniques et la répression du harcèlement sexuel des travailleuses agricoles. Samedi dernier, plusieurs dizaines de véhicules de police sont arrivés dans quelques uns des principaux hameaux des ouvriers agricoles en gréve. L’opération a été un échec total, devant la résistance déterminée des habitants qui ont endommagé plusieurs véhicules de police dont un blindé anti-émeutes, obligeant les forces de police á se replier. Il y a eu plusieurs dizaines de blessés et 4 travailleurs agricoles emprisonnés (s’ajoutant á une quinzaine d’autres déjà emprisonnés pour les blocages de l’autoroute reliant la région aux USA).

Affrontements dans le San Quintin Affrontements dans le San Quintin

Tags de cet article: - - Nos sources
18 mai 2015

USA : Mumia est toujours hospitalisé et isolé

Le matin du 18 mai, Wadiya Jamal, la compagne de Mumia a pu parler à son mari pendant 15 minutes au téléphone. Il est toujours hospitalisé, mais le fait qu’il ait réussi à téléphoner montre que son état s’est amélioré. La plupart du temps, il est tellement endolori qu’il ne peut pas se déplacer jusqu’au téléphone. Aucune visite ne lui est autorisée, il ne peut pas même voir ou parler à son avocat et à son médecin. Plusieurs associations abolitionnistes américaines tentent de porter ceci devant un tribunal fédéral, puisque c’est une infraction évidente à la constitution états-unienne.

Malgré la grave crise médicale qu’il traverse, Mumia n’a toujours pas accès à un diagnostique digne de ce nom, ni à un traitement suffisant. Wadiya Jamal a indiqué qu’elle a pu avoir Mumia au téléphone grâce aux nombreux coups de téléphones, faxes et courriers envoyés à l’administration pénitentiaire de Philadelphie, elle encourage donc les soutiens à continuer.

Mumia menotté en prison

Tags de cet article: - - Nos sources
16 mai 2015

USA : Une enseignante licenciée pour avoir laissé ses élèves écrire à Mumia

Marylin Zuniga a été mise en congé sans soldes après avoir laissé ses élèves de 3ème primaire écrire des lettres de rétablissement à Mumia Abu Jamal, à l’école Forest Hill Elementary, de la ville d’Orange dans le New Jersey. Elle avait cité Mumia Abu Jamal lors de son cours, et partagé l’information sur son état de santé. Suite à cela, les élèves ont eux-mêmes demandé à écrire des lettres de bon rétablissement à Mumia, ce que l’enseignante n’a bien sûr pas refusé. Le conseil d’administration doit encore se prononcer sur la décision de licencier définitivement la professeure. L’enseignante bénéficie de soutien à l’intérieur et à l’extérieur de l’école.

Des lettres et dessins pour Mumia. Des lettres et dessins pour Mumia.

Tags de cet article: - - Nos sources
16 mai 2015

Canada : Prison avec sursis pour le tag anti-police

Jennifer Pawluck, une anarchiste canadienne, avait posté sur son compte Instagram la photo d’un graffiti représentant blessé par balle, un policier bien connu au Canada, Ian Lafrenière, avec en y ajoutant la note "One cop one bullet" ("Un flic, une balle") . Elle risquait une peine de prison et une grosse amende : la peine est finalement de 18 mois de sursis, de 100 heures de travaux publics et d’une interdiction de poster publiquement quoi que ce soit sur les réseaux sociaux pendant un an.

Le tag ACAB incriminé

Tags de cet article: - - Nos sources
14 mai 2015

USA : La NSA interdite de collecte de donnée en masse

La Chambre des représentants a adopté mercredi une réforme interdisant à la NSA de collecter en masse des données aux Etats-Unis, réponse au scandale suscité par les révélations d’Edward Snowden il y a bientôt deux ans. Les représentants ont voté par 338 voix contre 88 pour la proposition de loi nommée USA Freedom Act, qui doit encore être examinée par le Sénat d’ici la fin du mois. La réforme, soutenue par Barack Obama, avait échoué au Congrès l’an dernier.

La loi modifierait un article controversé du Patriot Act, adopté après les attentats du 11 septembre 2001, et qui arrive à expiration le 1er juin. Elle interdirait explicitement la collecte massive et systématique par la NSA de données américaines, notamment téléphoniques. Une cour d’appel fédérale a déclaré la semaine dernière illégal le programme de métadonnées téléphoniques de la NSA, révélé en juin 2013 à l’aide de documents transmis à la presse par Edward Snowden, mais les juges ont laissé au Congrès le soin de concocter une réforme.

Le siège de la NSA Le siège de la NSA

Tags de cet article: - - Nos sources
9 mai 2015

Canada : La nouvelle législation antiterroriste est votée

La Chambre basse du Parlement du Canada a voté, mercredi 6 mai, une loi antiterroriste étendant considérablement les pouvoirs de ses services de renseignement. Annoncée il y a six mois, au soir d’une fusillade au Parlement, puis débattue par les députés en à peine deux mois, cette réforme suscite des contestations au Canada. En théorie, cette loi doit renforcer l’arsenal juridique pour empêcher les départs vers des zones de combat et prévenir de prochaines attaques.

Jusqu’ici cantonné à la collecte d’informations et à la surveillance, le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) peut désormais « perturber » les actions de présumés terroristes (en piratant par exemple leurs comptes Internet) et placer sur écoute des Canadiens et leurs proches s’ils sont soupçonnés d’avoir une « intention » malfaisante. Pour arrêter plus facilement un individu, les agences fédérales pourront s’adresser à un juge lors d’auditions secrètes auxquelles aucun avocat de la défense ne sera présent. L’échange et le partage de contenu sur Internet servant de « propagande terroriste » deviendront en outre un geste criminel, quelle que soit l’intention de l’internaute en cause.

Le siège du SCRS à Ottawa Le siège du SCRS à Ottawa

Tags de cet article: - - Nos sources
8 mai 2015

USA : La police de Chicago condamnée pour une centaine d’actes de torture

La ville de Chicago, a approuvé mercredi le versement de 5,5 millions de dollars de compensations financières à près d’une centaine d’hommes, pour la plupart noirs, qui avaient été torturés par sa police entre 1972 et 1991. Près d’une centaine d’hommes auraient été torturés par l’ancien chef de la police Jon Burge pour leur soutirer des aveux. Les suspects étaient l’objet de chocs électriques sur leurs organes génitaux et d’autres parties du corps ; ils étaient asphyxiés, battus ou soumis à des simulacres d’exécution - et tout cela accompagné d’insultes à caractère racial lancées par des policiers qui étaient tous blancs. La plupart des victimes venaient des quartiers pauvres de South Side et la ville a contesté leurs plaintes pendant des décennies. La ville a aussi publié des excuses et précisé qu’elle aiderait les victimes par du conseil ou le paiement de frais de scolarité.

Quelques unes des victimes de la police de Chicago, présentes au procès Quelques unes des victimes de la police de Chicago, présentes au procès

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 500

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?