Accueil du site > Dossiers > Amérique du Nord

Amérique du Nord

23 avril 2014

USA : Twitter boomerang pour la police new-yorkaise

"Avez-vous une photo avec un membre de la police ? Twittez-la avec le hashtag #myNYPD" avait lancé sur Twitter mardi en début d’après-midi le compte officiel du New York Police Department.

Si quelques clichés montrant des gens posant avec des agents ont bien été publiés, cela a rapidement fait place à un flot ininterrompu de commentaires et photos -largement retweetés- d’arrestations de manifestants, d’un policier tirant les cheveux d’une jeune femme noire menottée, d’autres agents encadrant un homme de 84 ans au visage ensanglanté arrêté pour avoir traversé en dehors des clous. Les commentaires dénonçaient aussi les pratiques policières du "stop and frisk", fouilles impromptues visant surtout les jeunes noirs et latinos. Mardi soir, le hashtag #myNYPD était l’un des plus populaires sur Twitter, tandis que le compte officiel de la police n’avait retweeté que cinq photos.

Tags de cet article: - - Nos sources
15 avril 2014

USA : 35 ans confirmés pour Bradley Manning

Le général commandant général des cours martiales, a approuvé les attendus et le verdict décidés par la cour, après considération d’une demande de clémence déposée en mars par la défense de Manning. Le processus automatique d’appel peut donc commencer devant la cour criminelle d’appel de l’armée. Manning a été condamné en août dernier à 35 ans de prison pour la plus grande fuite de documents secrets de l’histoire des Etats-Unis. La juge militaire l’avait reconnu coupable de faits d’espionnage et de fraude pour la fuite de 700.000 documents diplomatiques et militaires confidentiels. Manning est actuellement incarcérée à Fort Leavenworth, au Kansas.

Tags de cet article: - Nos sources
4 avril 2014

Canada : Affrontements à la manifestation anti-austérité

A Montréal, la manifestation organisée hier jeudi par l’Association pour une solidarité syndicale (ASSÉ), déclarée illégale avant même son début, s’est terminée en soirée par des affrontements avec les policiers en fin de parcours. Un avis de dispersion a été émis par la police de Montréal vers 17 h sous prétexte que des projectiles auraient été lancés en direction des policiers rue Sherbrooke.

Le rassemblement visant notamment à dénoncer les compressions du plus récent budget, auquel ont participé plusieurs milliers de personnes, s’était déroulé de façon pacifique pendant une bonne partie de l’après-midi. Quatre personnes avaient été arrêtées — avant la signification de l’avis de dispersion — en vertu de diverses infractions au code criminel, dont la nature n’a pas été précisée par la police.

Tags de cet article: - - Nos sources
3 avril 2014

Etats-Unis : Attaques contre le système Bitcoin

On sait l’inquiétude des milieux policiers et financiers face aux monnaies P2P échappant à leur contrôle, à commencer par le bitcoin. La puissance de calcul du réseau bitcoin, qui permet la sécurisation de son algorithme, est supérieure à 1830 fois celle des 500 plus grands supercalculateurs combinés. Même le nouveau centre de données à 10 milliards de dollars de la NSA ne peut casser ce protocole. A l’exception de l’Allemagne l’a autorisée, les attaques contre le système bitcoin se multiplient.

En février, un sénateur US proposait son interdiction. En mars mars c’était le tour d’un député français (qui visiblement, n’y comprenait rien puisqu’il comparait le système bitcoin au système ponzi, l’escroquerie de la "pyramide" où les premiers reçoivent de l’argent des suivants à qui on promet l’argent des prochains). La Thaïlande a interdit le bitcoin (interdiction très théorique). Aux USA, côté de procédures habituelles pour escroquerie (suite à l’effondrement de la plate-forme MtGox), certaines attaques pourraient viser le système lui-même. Charlie Shrem, le vice-président de la Bticoin Fondation est confronté à des charges passibles de 30 ans de prison. Sa plate-forme BitInstant échangeait des dollars contre des bitcoins (contre pourcentage) : Shrem est poursuivi pour blanchiment parce que les bitcoins acheté ont servi à l’achat anonyme de drogue sur Silk Road.

Tags de cet article: - - Nos sources
1er avril 2014

Etats-Unis : Manifestation contre les violences policières réprimées

Policiers et manifestants se sont violemment fait face dimanche après-midi à Albuquerque, dans l’état du Nouveau-Mexique. Des centaines de personnes s’étaient réunies dans le centre-ville pour dénoncer le meurtre récent d’un sans-abris par un policier et celui d’un autre homme quelques jours plus tôt dans la banlieue de la ville. Les forces anti-émeutes ont utilisé des gaz lacrymogène pour disperser la foule. Le département de la police locale a été impliqué dans 37 fusillades, dont 24 ont été mortelles, depuis 2010.

Manifestation réprimée à Alburqueque

Tags de cet article: - - Nos sources
16 mars 2014

Canada : La manifestation contre les violences policières étouffée dans l’oeuf

La 18e édition de la manifestation contre la brutalité policière, dans le quartier Villeray, à Montréal, n’aura duré que quelques minutes. Peu après le départ, environ 150 manifestants ont été interpellés et trois autres personnes ont été arrêtées et seront accusées au criminel. Les manifestants n’avaient marché que quelques mètres qu’ils étaient déjà encerclés par le groupe d’intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Sur la rue Chateaubriand, les policiers ont créé une souricière et ne les ont pas laissés poursuivre leur parcours. Un peu plus tôt, le SPVM avait informé la foule que la manifestation était déclarée illégale. Aucun itinéraire n’avait été fourni.

Au final, les quelque 150 manifestants interpellés recevront un constat d’infraction pour ne pas avoir respecté le règlement municipal P6, qui rend obligatoire la divulgation d’un itinéraire aux forces de l’ordre et interdit le port du masque. Trois autres manifestants auront des charges en matière criminelle, dont une pour "agression armée". Un manifestant, qui était présent dans la souricière, a été blessé à l’arcade sourcilière.

EDIT : Au final, ce sont quelque 288 manifestants interpellés qui recevront un constat d’infraction pour ne pas avoir respecté le règlement municipal, qui rend obligatoire la divulgation d’un itinéraire aux forces de l’ordre et interdit le port du masque. L’amende imposée est d’environ 637 $. Cinq autres manifestants, soit quatre hommes et une femme âgés de 19 à 24 ans, auront des charges en matière criminelle

Tags de cet article: - - Nos sources
5 mars 2014

USA : Un ancien Black Panther libéré après 43 ans de prison

Ancien "ministre de la défense" du chapitre de Baltimore des Black Panthers, Marshall "Eddie" Conway a été libéré après plus de quatre décennies d’emprisonnement. Conway, âgé de 67 ans, a été libéré de la prison de Jessup, mardi. Sa libération est survenue après que les procureurs de l’État du Maryland eurent accepté de changer sa peine d’emprisonnement à perpétuité en une peine pour le temps qu’il a déjà purgé. Il sera également soumis à une probation.

Conway est un des nombreux prisonniers à être libérés après que la Cour d’appel du Maryland eut jugé en 2012 que les juges n’avaient pas correctement instruit les jurys avant 1980. Conway a été reconnu coupable en 1971 d’avoir blessé à mort un policier alors que celui-ci était assis dans une auto-patrouille en avril de l’année précédente, ce qu’il avait toujours nié.

Tags de cet article: - Nos sources
8 février 2014

Canada : Espionnage de militants environnementalistes

Des défenseurs des libertés civiles en Colombie-Britannique ont porté plainte contre le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC), affirmant que ces derniers ont espionné des opposants au projet d’oléoduc Northern Gateway. La GRC et le SCRS ont épié les Premières Nations et des groupes environnementaux pour ensuite transmettre les informations obtenues à l’Office national de l’énergie et à des sociétés pétrolières. Les plaintes ont été déposées auprès des organismes de surveillance des activités de la GRC et du SCRS.

Des documents obtenus obtenus grâce à la Loi sur l’accès à l’information comprennent une correspondance par courriel entre des dirigeants de l’Office national de l’énergie et des officiers de la GRC sur des manifestations qui ont eu lieu lors des audiences sur le projet d’oléoduc Northern Gateway. Dans un des messages, un agent de la GRC indique n’avoir trouvé aucune preuve voulant qu’une menace criminelle pèse sur l’Office ou l’un de ses membres. Il ajoute toutefois que les autorités vont continuer de surveiller les activités du mouvement de protestation contre l’industrie pétrolière.

Tags de cet article: - Nos sources
2 février 2014

Canada : Les Wi-Fi des aéroports espionnés par la NSA

Edward Snowden a fait une nouvelle révélation concernant les manoeuvres d’espionnage organisées par la NSA, cette fois avec la connivence du CST, les services de surveillance canadiens. Dans le cadre d’une opération menée à titre expérimental, ces derniers ont espionné les réseaux Wi-Fi dans les aéroports. Cette manoeuvre a permis de suivre, durant une période test d’une semaine, tous les passagers suivant leurs connexions aux différents Wi-Fi publics mis à leur disposition. Les documents fournis par Snowden montrent que le CST pouvait suivre tous ceux qui se connectaient à ces réseaux publics et qu’il l’a fait pour le compte de la NSA.

Tags de cet article: - - - Nos sources
31 janvier 2014

Etats-Unis : Libération prochaine pour un des 5 Cubains

Les autorités américaines viennent d’annoncer que Fernando Gonzalez, un des 5 Cubains détenus pour avoir infiltré des réseaux terroristes basés à Miami dans le but de prévenir des attentats contre leur pays, va être prochainement libéré. C’est le 27 février prochain qu’il devrait pouvoir sortir de la prison de Safford, en Arizona, après avoir purgé plus de 15 ans. En 2009, sa peine de 19 ans avait été réduite à 17, et il vient de bénéficier d’une nouvelle réduction de 13% pour bonne conduite. Néanmoins, n’étant pas citoyen américain, il sera immédiatement pris en charge par les autorités de l’immigration. Les négociations afin de lui permettre un retour rapide à Cuba sont déjà en cours. René Gonzalez avait lui déjà été libéré en 2011 et vient d’être autorisé à rester à Cuba après avoir renoncé à sa nationalité américaine. Antonio Guerrero, Ramon Lebanino et Gerardo Hernandez restent eux détenus aux USA.

Fernando Gonzalez

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?