Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie : Les métallurgistes en grève malgré une interdiction

23 janvier 2017

Turquie : Les métallurgistes en grève malgré une interdiction

Les 2200 ouvriers de l’industrie électromécanique se sont mis en grève le 19 janvier dans 13 usines des groupes GE Grid Solution, ABB Elektrik, Schneider Enerji et Schneider Elektri relevant d’une même convention collective, celle de l’association patronale Elektromekanik Metal İşverenleri Sendikası (EMİS). La grève, lancée par le syndicat Birleşik Metal-İş, de la Confédération des syndicats révolutionnaires de Turquie (DISK), se poursuit malgré son interdiction durant 60 jours par décision du Conseil des Ministres. S’appuyant sur l’article 63 du code du Travail le Conseil des Ministre avait décrété le 19 janvier "que la grève décidée par le syndicat Birleşik Metal-İş met en danger la sécurité nationale et doit donc être repoussée". Le 18 janvier, le conseil des ministre avait de la même manière "reporté" la grève des travailleurs d’Asil Çelik.

Rassemblement des grévistes du Birleşik Metal-İş Rassemblement de grévistes du Birleşik Metal-İş

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?