Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie/Kurdistan : Etat de siège meurtrier à Bismil

1er octobre 2015

Turquie/Kurdistan : Etat de siège meurtrier à Bismil

Bismil est une ville kurde de la province de Diyarbakir. Le gouvernement a déclaré un couvre-feu dans les quartiers de Esentepe, Sentepe, Rojova, Avasin, Tekel et Firat de Bismil le 27 septembre. Après le couvre-feu, un grand nombre de véhicules armés se sont déplacés dans les quartiers et ont stationnés aux intersections. Des tireurs d’élite sont placés aux sommets des minarets des mosquées et sur des toits.

La première nuit Elif Simsek, une fillette de 8 ans, a été assassinée par les forces turques, puis Halil Kurtis (19 ans) a été tué. Agit Yilmaz, âgé de 22 ans, a été blessé par la police et est mort plus tard à l’hôpital. Agit, le père d’un bébé de deux mois, venait de rentrer de son service militaire et était debout devant sa maison quand il a été abattu par la police turque. Le lendemain, un garçon de 9 ans, Berat Guzel a été tué par la police alors qu’il jouait dans un parc a été abattu par la police. Ne sachant pas que les Kurdes du parc les filmaient, on peut voir sur une vidéo la police venir immédiatement près du corps, faire tomber un objet étrange et puis prendre des photos de preuves. Quand les gens se sont rassemblés et ont protesté à la fois la mort et les faux éléments de preuve (probablement une arme) la police a ouvert le feu sur la foule. Mais la foule a refusée de se disperser et a scandée, « Le PKK   est le peuple et le peuple est ici ! »

Affrontements à Bismil Affrontements à Bismil

Notes sur le Kurdistan

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?