Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie/Kurdistan : Suites de l’attentat d’Ankara

14 mars 2016

Turquie/Kurdistan : Suites de l’attentat d’Ankara

L’aviation turque a bombardé des camps du PKK   dans les régions Kandil et de Gara, au Kurdistan irakien. Des frappes présentées en représailles à l’attentat-suicide qui a tué 34 personnes, et blessé 125 autres dimanche place Kizilay à Ankara, attentat que les autorités turques attribuent au PKK  . Il semble que l’attaque visait deux minibus de policiers anti-émeutes stationnés en permanence sur cette place pour réprimer les éventuelles manifestations spontanées. Une partie importantes des morts sont les policiers occupants ces minibus, les autres des passants de cette place très fréquentée.

Les autorités désignent Seher Cagla Demir, une universitaire arrêtée et jugée dans le passé pour appartenance au PKK  , comme l’auteure de l’attentat. Onze suspects, dans la ville de Sanliurfa, située à la frontière syrienne, ont été arrêtés. La police estime que le véhicule utilisé pour l’attaque a été achetée dans cette localité à forte majorité kurde.

Le lieu de l'explosion à Ankara Le lieu de l’explosion à Ankara

EDIT : 17/3
Jeudi 16, les Faucons pour la Liberté du Kurdistan (TAK) a revendiqué l’attaque : "Cette action a été menée pour venger les 300 kurdes tués dans à Cizre et nos civils blessés". "Nous voulons présenter nos excuses pour les pertes civiles qui n’ont rien à voir avec la sale guerre menée par l’Etat fasciste turc", ont également précisé les TAK.

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?