Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie/Kurdistan : Pertes sévères pour l’armée turque, coups de feu à (...)

19 août 2015

Turquie/Kurdistan : Pertes sévères pour l’armée turque, coups de feu à Istanbul

Les actions de la guérilla du PKK   se poursuivent. La plus importante d’entre elles aujourd’hui a eu lieu dans la province de Siirt : un IED   a explosé au passage d’une patrouille militaire dans une zone rurale du district de Pervar, tuant huit soldats turcs et en blessant plusieurs autres. Mais d’autres embuscades, tirs de harcèlements, et résistance armée aux opérations de contre-guérilla ont eu lieu dans tout le Kurdistan. Cinq autres soldats des forces armées turques ont perdu la vie ce mercredi lors des affrontements à Lice et à Hani.

A Istanbul, la police a tué pendant la nuit de mardi à mercredi un jeune manifestant kurde. Les affrontements avaient éclaté lorsqu’un groupe a tenté d’organiser une manifestation interdite dans le district d’Esenler, sur la rive européenne d’Istanbul. A Istanbul toujours, une explosion a retenti à proximité du palais ottoman de Dolmabahçe où se trouvent les bureaux du Premier ministre. Il y a aussi eu des échanges de coups de feu. Un policier a été blessé. Deux hommes ont été arrêtés très peu de temps après l’assaut, ils seraient membres du DHKP-C  .

La police turque boucle le palais ottoman de Dolmabahçe La police turque boucle le palais ottoman de Dolmabahçe

Mise à jour (jeudi 20/8) : La police antiterroriste stambouliote a mené une vaste opération ce matin à l’aube contre le DHKP-C   Plusieurs personnes ont été arrêtées dans les descentes de police effectuées à Sariyer et Baltalimani, deux districts de la rive européenne de la ville. Le DHKP-C   a revendiqué l’attaque contre des policiers en faction devant le palais de Dolmabahçe.

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?