Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie/Kurdistan : Embuscade à Sirnak, couvre-feu à Diyarbakir et (...)

14 septembre 2015

Turquie/Kurdistan : Embuscade à Sirnak, couvre-feu à Diyarbakir et funérailles à Cizre

Trois policiers turcs ont été tués dimanche au Kurdistan par des combattants du PKK   qui poursuivent leurs attaques quasi quotidiennes. Un attentat à la voiture piégée a fait deux morts et cinq blessés parmi les policiers près de la ville de Sirnak. Les forces de l’ordre se sont lancées en hélicoptère à la poursuite du commando du PKK   et en a tué deux des membres. Par ailleurs, un policier a été tué et un autre blessé dans une attaque à la roquette lancée par le PKK   dans le district de Silvan. Un couvre-feu a été imposé dimanche dans des quartiers de la ville de Silvan. Un couvre-feu a également été décrété dans un quartier de Diyarbakir.

Des dizaines de milliers de parents et personnes en deuil ont défilé dimanche dans le centre de la ville kurde de Cizre pour enterrer une douzaine de personnes qui ont perdu la vie pendant le couvre-feu de neuf jours imposé par l’armée turque. Les amis des défunts ont porté les cercueils, drapés dans les couleurs kurdes, au cours de la cérémonie funèbre qui a précédé l’enterrement de 16 personnes. Le gouvernement turc a déclaré que 32 militants kurdes ont été tués pendant le couvre-feu imposé à Cizre lors d’une opération "anti-terroriste". Mais le HDP   a déclaré que 21 civils ont été tués lors de l’opération. Le HDP   a mis le gouvernement au défi de prouver que personnes qui ont été tuées étaient des militants membres du PKK  . Parmi les morts se trouvaient un bébé de 35 jours, plusieurs adolescents et trois hommes âgés de 70 ans ou plus.

La foule aux funérailles à Cizre La foule aux funérailles à Cizre

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?