Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Syrie/Rojava : C’est reparti pour Raqqah

6 novembre 2016

Syrie/Rojava : C’est reparti pour Raqqah

Les Forces Démocratiques Syriennes (QSD  ) qui avaient déjà lancé une opération pour libérer Raqqah en début d’été ont annoncé reprendre les opérations. Lors des dernières opérations, c’était le nord de la province qui était visé, l’objectif principal était de sécuriser les grandes villes du Rojava   régulièrement frappées par les kamikazes islamistes, les opérations avaient été interrompues par l’entrée en Syrie de la Turquie. Ici, selon le communiqué des QSD  , c’est la ville même de Raqqah qui est visée lors de l’opération "Colère de l’Euphrate", les QSD   se trouvent à une grosse quarantaine de kilomètres de Raqqah pour l’instant. Les principaux fronts se trouvent à Aïn Issah et à Suluq. Lors de cette première journée d’opérations, les QSD   ont annoncé avoir progressé de 10km à Aïn Issah et de 11km à Suluq.

L’organisation de la libération de Raqqah a longtemps été considérée comme un casse-tête politique, puisque le ville est très majoritairement habitée par des populations arabes et que les QSD   sont majoritairement kurdes. La solution qui a été trouvée est de former (comme cela a été le cas dans d’autres villes arabes) un "Conseil Militaire" de Raqqah. A la différence de celui de Manbij, le Conseil Militaire de Raqqah sera rendu très largement autonome des QSD   après la libération. En attendant, ce sont les QSD   (y compris ses composantes kurdes) qui participent aux opérations : 30.000 combattants sont sur le front.

Situation dans la province de Raqqah au 6 novembre 2016 Situation dans la province de Raqqah au 6 novembre 2016

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?