Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Syrie/Kurdistan : La bataille de Manbij reprend

26 juillet 2016

Syrie/Kurdistan : La bataille de Manbij reprend

Le Daesh ayant refusé l’offre qui lui était faite d’évacuer la ville de Manbij, les combats ont repris dans la ville. Après avoir pris les silos situés au sud de Manbij, les QSD  , surplombent désormais la moitié de la ville, en contrôle les principaux axes de ravitaillement, et gagnent petit à petit dans la ville et alentours les positions stratégiques qui réduisent les capacités de manœuvres des combattants du Daesh. Les affrontements se concentrent dans le quartier de Binawi, à l’intérieur de Manbij, et à la périphérie sud-ouest de la ville. C’est une lutte difficile et meurtrière. La tactique des jihadistes consiste à harceler les assaillants avec des snipers, à utiliser les civils comme boucliers humains, à piéger le terrain avec des mines et des IED  , et à lancer de brèves contre-attaques au moyen de kamikazes conduisant des voitures bourrées d’explosifs.

Le Daesh est affaibli par les frappes aériennes des puissances impérialistes occidentales dont l’intensité s’explique par le fait que, parmi les quelques 2.000 jihadistes retranchés à Manbij, on compte un important contingent européen, dont de nombreux Français. Ces frappes ont fait de nombreuses victimes civiles à Manbij et dans quelques localités voisines, comme les villages d’al-Nawajah, et de Toukhan al-Koubra, où l’aviation française aurait tué 120 civils dans des raids de représailles après l’attentat de Nice.

Combattants du QSD au nord de Manbij Combattants du QSD au nord de Manbij

Au Rojava  , l’Assemblée générale du canton de Cizire avait voté une loi rendant obligatoire un service militaire de courtes périodes régulières pour les habitants âgés de 21 à 30 ans. L’assemblée vient de modifier cette loi en reconnaissant aux habitants du cantons le droit à l’objection de conscience.

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?