Accueil > Dossiers > Sécurité IT > Sécurité IT : Les iPhones semblent réellement indéchiffrables, après (...)

23 octobre 2015

Sécurité IT : Les iPhones semblent réellement indéchiffrables, après tout

Suite aux révélations d’Edward Snowden concernant l’espionnage mondial de toutes les données accessibles, les ’géants’ de la Silicon Valley ont entreprit une grande opération de communication autour des données de leurs utilisateurs. L’année dernière, les deux principaux éditeurs de systèmes d’exploitation mobiles, Apple et Google publiaient chacun une mise à jour intégrant le chiffrement, iOS 8 pour Apple, et Android 5.0 pour Google. Il était bien entendu impossible de vérifier la force de ce chiffrement, ni de vérifier que derrière ce chiffrement une porte dérobée n’envoie pas malgré tout les données aux grandes oreilles de la NSA.

En début de semaine, un juge de New-York avait convoqué un porte-parole d’Apple lors d’un procès pour forcer la firme à extraire et/ou à déchiffrer le contenu du téléphone d’un suspect. Le représentant d’Apple a affirmé devant le tribunal qu’il était impossible de déchiffrer un Iphone tournant sous iOS 8 ou une version plus récente du système d’exploitation. Il a également déclaré que "Forcer Apple à extraire des données dans cette affaire, en l’absence d’une injonction légale claire, pourrait menacer la confiance entre Apple et ses clients et ternir substantiellement la marque".

Notons qu’une fonction de chiffrement est également présente sur Android (à partir d’Android 5.0) mais qu’elle n’est pas activée par défaut puisqu’elle demande beaucoup de puissance et que les appareils tournant sous ce systèmes ont des puissances très inégales.

Les iPhones semblent réellement indéchiffrables Les iPhones semblent réellement indéchiffrables

Voir le dossier: Sécurité IT avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?