Accueil > Dossiers > Reste de l’Europe > Royaume-Uni : Avis de l’ONU contre la "détention" d’Assange

4 février 2016

Royaume-Uni : Avis de l’ONU contre la "détention" d’Assange

Menacé d’extradition vers la Suède qui le livrerait immédiatement aux Etats-Unis, le fondateur de Wikileaks vit reclus depuis 2012 dans l’ambassade londonienne d’Equateur. Une commission spéciale chargée de donner un avis de l’ONU sur cette situation a déclaré ce jeudi que le gouvernement britannique "doit libérer Assange".

Dans l’attente de ce rapport, le principal intéressé avait lui-même déclaré que si le rapport de l’ONU était défavorable, il se rendrait rapidement aux autorités. Dans le cas contraire, il attendrait qu’on l’autorise à quitter le territoire du Royaume-Uni. Il est en fait assez peu probable que les gouvernements suédois, britannique ou états-unien n’abandonne leur chasse à l’homme contre Julian Assange, ceux-ci s’exprimeront probablement ce vendredi à ce sujet.

Julian Assange à la fenêtre de l'Ambassade d'Equateur à Londres. Archive. Julian Assange à la fenêtre de l’Ambassade d’Equateur à Londres. Archive.

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?