Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Palestine : Les autorités israeliennes peinent à faire nourrir un gréviste de (...)

12 août 2015

Palestine : Les autorités israeliennes peinent à faire nourrir un gréviste de la faim palestinien

Le directeur d’un hôpital d’Ashkelon a déclaré lundi qu’il ne nourrirait pas de force un prisonnier palestinien gréviste de la faim tant que sa vie n’était pas directement en danger. Mohammed Allaan, qui est détenu pour son implication présumée avec le Jihad Islamique, est en grève de la faim depuis plus de 50 jours en protestation contre sa détention sans procès. Il a été transféré lundi au Centre médical Barzilai à Ashkelon après que des docteurs à l’hôpital Beer Sheva aient refusé de le nourrir de force.

Les dirigeants israéliens espéraient que l’hôpital Ashkelon serait d’accord pour réaliser la pratique controversée (et condamnée par l’ONU qui défend le droit aux formes de protestations non-violentes) à la suite de l’adoption par le Knesset le 30 juillet d’une nouvelle loi la légalisant. Le directeur de Barzilai a déclaré que « Nourrir de force est une mesure drastique qui est incompatible avec l’éthique médicale (...) Tout traitement réalisé sans le consentement du patient est réservé pour un affaiblissement de sa condition médicale ou un besoin urgent de sauver sa vie ».

Maazouze, la mère de Mohammed Allaan Maazouze, la mère de Mohammed Allaan

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?