Accueil du site > Dossiers > Monde arabe et Iran > Jérusalem : Mobilisation pour les prisonniers

10 février 2013

Jérusalem : Mobilisation pour les prisonniers

Vendredi 8 février, des confrontations violentes ont eu lieu entre les forces d’occupation et les habitants de Jérusalem, faisant plusieurs blessés, dans le cadre des mobilisation de solidarité avec les prisonniers en grève de la faim dans les prisons israéliennes. Au Checkpoint Jalameh (photo), au sud de la vieille ville, un journaliste a été blessé au pied par une balle caoutchouc-acier pendant les affrontements qui ont opposé les jeunes aux soldats et aux colons israéliens. Plusieurs personnes ont été victimes de problèmes respiratoires dus aux gaz lacrymogènes.

A Issawiya, situé au nord-est de Jérusalem, un enfant âgé de 9 ans a été touché à la tête par une balle caoutchouc-acier. Un autre jeune homme a également été blessé à la tête par une balle en caoutchouc au cours d’affrontements durant lesquels un véhicule des patrouilles militaires a été endommagé par des jets de pierres et de bouteilles. Les soldats de l’occupation ont arrêté trois jeunes. Des affrontements ont également éclaté près du check-point de Qalandia et à el-Ram. Un jeune homme a été touché par une bombe sonore, et trois autres par des balles en caoutchouc.

Il y a aussi eu des affrontements au point de contrôle à l’entrée du camp de Shufat. Les forces de l’occupation israélienne ont fait usage de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogènes. cinq personnes souffrant de problèmes respiratoires ont reçu des soins. A Alezariye, à Béthanie et à Abou Dis, des marches ont été organisées en solidarité avec les prisonniers se sont terminées par des affrontements similaires. Trois jeunes ont été blessés par des balles en caoutchouc.

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?