Accueil > Dossiers > Italie > Italie : Militants solidaires en résidence surveillée

4 septembre 2015

Italie : Militants solidaires en résidence surveillée

Paolo, Erika, Toshi, Marco et Luigi avaient été arrêtés à Turin le 20 mai pour avoir tenté de libérer les migrants sans papiers au cours de l’une des nombreuses descentes de police dans les rues de Aurora. Trois d’entre eux avaient été placés en résidence surveillée (Marco, Luigi et Erika ) et deux autres emprisonnés. Après près de trois mois de détention, Paolo et Toshi ont été libérés de prison et placés en résidence surveillée. Ils ne sont pas autorisés à rencontrer quelqu’un en dehors de leurs colocataires (comme Marco, Luigi et Erika jusqu’à la semaine dernière), mais seront autorisés à écrire et à passer des appels téléphoniques. La semaine passée, en audience d’appel, la mesure résidence surveillée a été confirmée pour Marco et Luigi, mais levée pour Erika qui devra toutefois se présenter au poste de police trois fois par semaine.

Affiche de solidarité avec Paolo, Erika, Toshi, Marco et Luigi Affiche de solidarité avec les militants arrêtés

Voir le dossier: Italie avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?