Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Israël/Palestine : Tous les appels au meurtre ne se valent pas

19 juillet 2016

Israël/Palestine : Tous les appels au meurtre ne se valent pas

La chaîne de télévision israélienne 10 TV a tenté une expérience dangereuse en demandant à deux personnes, un Arabe israélien et un Juif israélien de publier chacun sur leur page Facebook un appel au meurtre témoignant de leur prétendue intention de commettre un massacre, le premier envers des Juifs, le second envers des Arabes. Le but de l’expérience était de voir à quelle vitesse réagissait le réseau social, les contacts des auteurs des deux appels, et bien évidemment la police israélienne.

Le premier appel n’a reçu "que" 12 likes en quelques heures, aucun commentaire et aucun partage, de nombreux proches de l’auteur l’ont contacté pour le prévenir que son compte avait probablement été hacké, avant que des membres arabes de la Knesset ne l’appelle également pour lui demander de retirer le post. Il a été convoqué par la police de Nazareth quelques heures plus tard avant d’être interrogé pendant plusieurs heures. Quand au second article, il a reçu plus de 1.200 likes, 34 partages et de nombreux commentaires ’positifs’ comme "Nous sommes fiers de toi" ou "Tu es un roi", seul un commentaire lui disait "Retire ça, tu vas te faire arrêter". Ce qui n’est pas arrivé : l’auteur de ce second poste n’a pas été inquiété et n’a vraisemblablement pas même été repéré par la police. Les deux publications sont restées en ligne tout au long de l’expérience et n’ont pas été supprimées par Facebook.

L'un des deux posts Facebook L’un des deux posts Facebook

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?