Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : Viol et meurtre de la contre-guérilla

16 juin 2016

Inde : Viol et meurtre de la contre-guérilla

Le militant tribal et dirigeant du Parti Aam Adami, Soni Sori, a dénoncé un crime de la contre-guérilla contre une femme tribale du village de Gumpad, dans le district de Sukma. L’inspecteur général de la police du Bastar (état de Chhattisgarh), avait affirmé que cette femme, Madkam Hidme, avait été tuée dans une fusillade entre un groupe de guérilleros maoïstes et une force conjointe des policiers de la Garde de Réserve du District (DRG) et de la Special Task Force, dans la forêt de Gumpad. Le dirigeant tribal a révélé que les policiers étaient venus chercher Madkam Hidme dans sa maison, l’avaient emmenée dans la forêt, violée et assassinée. Après quoi ils ont photographié une mise en scène de la dépouille en guérillera et ont emmené le cadavre à la morgue. Plusieurs villageois ont été témoins de l’arrestation de Madkam Hidme et avaient tenté de s’opposer à ce qu’on l’emmène. Les policiers les ont menacé de leurs armes et ont enlevé la jeune femme dont les villageois ont retrouvé les vêtements dans la forêt proche.

La macabre mise en scène de la police La macabre mise en scène de la police

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?