Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : Incidents lors de la grève générale

5 septembre 2016

Inde : Incidents lors de la grève générale

Jusqu’à 150 millions d’employés de la fonction publique - professeurs, infirmiers, ouvriers, mineurs de charbon... -, de marchands ambulants, de journaliers, participent à une grève nationale de 24 heures contre le gouvernement nationaliste du Bharatiya Janata Party (BJP). Dans son budget 2016-2017, le gouvernement prévoit de lever quelque 7,5 milliards d’euros grâce à la privatisation ou à la fermeture d’entreprises publiques déficitaires.

Parmi les principaux points de contestation figure également le niveau de la hausse proposée du salaire minimum : le gouvernement offre de l’augmenter pour les travailleurs non-qualifiés de 6.396 roupies à 9.100 roupies par mois (85/121 euros). Insuffisant pour les syndicats, qui réclament l’instauration d’un salaire plancher à 18.000 roupies par mois (240 euros) ainsi que la création d’une sécurité sociale universelle. On a rapporté plusieurs incidents entre grévistes et non grévistes (les bus qui roulaient dans le Bengale occidental ont été attaqués) et, lors de manifestation, entre grévistes et policiers, notamment dans le Kerala.

Affrontements entre syndicalistes et policiers à Shimla Affrontements entre syndicalistes et policiers à Shimla

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?