Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : Arrestation d’un ingénieur

19 décembre 2015

Inde : Arrestation d’un ingénieur

Un ingénieur âgé d’une cinquantaine d’années et vivant à Kolkata a été arrêté par les autorités qui l’accusent d’être un fournisseur d’armes et d’équipements de communication à la guérilla maoïste occupant la forêt de Saranda, dans le Jharkhand. Le suspect, Bhaskar Chakraborty, aurait été l’une des personnes de contact du chef militaire Kishanji, abattu par les forces de sécurité en novembre 2011. Chakraborty a été interpellé par la police du Jharkhand à la gare de Badajamda alors qu’il descendait du train en provenance de Kolkata. La police affirme que selon ses premières recherches, il travaillait pour les maoïstes au Bengale, au Bihar ainsi que dans le Jharkhand. Au moment de son arrestation, les policiers auraient trouvé sur lui dix kit de communication sans fil et de la littérature maoïste. La police du Jharkhand affirme que l’homme fournissait des kits de communication, des ouvrages maoïstes et des armes aux guérilleros occupant la forêt de Saranda et qu’il a fait trois voyages dans la jungle ces deux derniers mois. Il a immédiatement été inculpé en vertu du Unlawful Activities Prevention Act, une loi antiterroriste draconienne, et a déjà été interrogé une première fois. De leur propre aveu, les autorités tentent de savoir si Chakraborty ne travaillait pas à la reconstruction d’une base maoïste au Bengale occidental avec le soutien de cadres maoïstes actifs dans le Bihar et le Jharkhand.

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?