Accueil du site > Dossiers > France - Autres sujets > France : Sept grévistes de Peugeot entendus par la police, quatre mis à (...)

2 février 2013

France : Sept grévistes de Peugeot entendus par la police, quatre mis à pied

Environ 300 personnes, surtout des militants CGT dont quelque 200 ouvriers de l’usine, se sont rassemblées vendredi matin devant le commissariat de Bobigny où sont convoqués sept grévistes soupçonnés d’avoir participé à l’agression d’un huissier lors de l’occupation de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, le 18 janvier. Parmi eux, Agathe Martin, une mère de famille, qui fait également partie des quatre salariés mis à pied par la direction en vue d’un licenciement.

Quatre grévistes, dont trois mandatés CGT, ont été mis à pied "en vue de licenciement" par la direction en raison de leur implication présumée dans l’agression d’un huissier sur le site, selon des annonces de la direction. Il s’agit d’une "mise à pied conservatoire en vue de licenciement". Au moins deux huissiers envoyé à l’usine par la direction de PSA avaient porté plainte pour agression et une enquête, menée par la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis, a été diligentée. Les grévistes maintiennent l’usine quasiment à l’arrêt ; jeudi, l’usine, qui produit en moyenne 700 voitures un jour normal, en a fabriqué 85.

Devant le commissariat : les délégués CGT, Agathe Martin et Abdelghani Gherram. |

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?