Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : Procédure absurde contre Jean-Marc Rouillan

1er juin 2016

France : Procédure absurde contre Jean-Marc Rouillan

Dans une interview accordée le mois dernier,par Jean-Marc Rouillan à un mensuel satirique de Marseille, l’ancien membre d’Action directe, parlant des auteurs des attentats djihadistes du 13 novembre disait : "Moi, je les ai trouvés très courageux, en fait. Ils se sont battus courageusement : ils se battent dans les rues de Paris [alors qu’ils] savent qu’il y a 2.000 ou 3.000 flics autour d’eux [...] On peut dire [qu’] on est absolument contre leurs idées réactionnaires, on peut dire plein de choses contre eux, dire ’c’était idiot de faire ci, de faire ça’, mais pas dire que c’est des gamins qui sont lâches". C’est pour cette réflexion qu’il se trouvera mercredi 24 juin jugé pour "apologie du terrorisme" devant la chambre en charge des dossiers de terrorisme et d’apologie.

Rouillan a depuis précisé (sur RTL...) « J’ai seulement dit que dans leur démarche de se faire tuer pour leurs idées, il fallait du courage, mais c’est tout. C’est une approche technique de la lutte, pas du tout une approbation de ce qu’ils ont fait. Dans la même interview je dis que ce sont des ennemis. Toute cette affaire prend des proportions incommensurables. Je ne vois pas comment ce serait poursuivi pour "apologie" de crimes des ennemis. »

Jean-Marc Rouillan Jean-Marc Rouillan

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?