Accueil du site > Dossiers > Amérique du Nord > Etats-Unis : Moins 112 jours de prison pour Manning

9 janvier 2013

Etats-Unis : Moins 112 jours de prison pour Manning

C’est le 6 mars que débutera le procès du soldat Bradley Manning poursuivit pour avoir transmis des documents militaires à Wikileaks. Il est inculpés de 22 chefs d’accusation, dont le principal est ’collusion avec l’ennemi’. En décembre, son avocat avait plaidé pour l’abandon de toutes les charges, mettant en avant les conditions de détention et les mauvais traitements subis par Manning durant ses neuf mois à la prison de Quantico. La juge a annoncé sa décision hier, le procès aura bien lieu. Elle a estimé que l’argumentation de la défense n’était pas une raison suffisante pour décréter l’abandon de toutes les charges, qui sont graves, selon ses mots. Elle a ajouté que celui-ci n’était justifié qu’en cas de conduite scandaleuse du gouvernement, ce qui d’après elle, n’est pas le cas dans cette affaire. Elle a néanmoins accordé un crédit de 112 jours au soldat (durée correspondant à la période durant laquelle il a été placé à l’isolement), ce qui signifie que sa peine, s’il est condamné, sera réduite d’autant. Manning encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Voir le dossier: Amérique du Nord avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?