Accueil > Dossiers > Pays-Basque > Espagne/Pays basque : Début du procès de Batasuna

3 décembre 2015

Espagne/Pays basque : Début du procès de Batasuna

La justice espagnole a ouvert aujourd’hui le grand procès, plusieurs fois reporté, de 35 militants de la gauche indépendantistes basques - dont deux de nationalité françaises - accusés d’avoir perpétué entre 2005 et 2008 l’activité de Batasuna, un parti interdit par la justice espagnole mais légal en France. Les militantes basques françaises Aurore Martin, 36 ans, et Haizpea Abrisketa, 37 ans comparaissent libres devant l’Audience nationale - juridiction spécialisée dans les affaires de terrorisme - aux côtés de dirigeants historiques du mouvement Batasuna et de deux autres partis indépendantistes.

Avant l’audience, les 35 militants se sont présentés à la presse, en rang serré derrière une banderole où était écrit : "Plus de procès politiques". Ce procès est en préparation depuis huit ans et doit s’achever en mars 2016. Jugés pour "participation à une organisation terroriste", les 35 militants doivent répondre d’activités politiques (signatures d’articles, conférences de presse, meetings...) menées après l’interdiction de l’organisation. Ils encourent jusqu’à dix ans de prison et l’interdiction d’exercer des mandats publics pendant au moins dix ans. En janvier, les audiences avaient été repoussées après l’interpellation d’avocats de la défense, également accusé de complicité avec ETA  .

Les inculpés avant l'audience Les inculpés avant l’audience

Voir le dossier: Pays-Basque avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?