Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie > Chine : Répression contre un village rebelle

14 septembre 2016

Chine : Répression contre un village rebelle

Wukan, un village de pêcheurs du Guangdong, était connu pour s’être soulevé contre la police et le gouvernement local en 2011 pour des affaires de corruption et d’expropriation (voir notre article de 2011, et notre article de 2013). A la mi-juin, la police avait arrêté le représentant élu de Wukan, Lin Zuluan – condamné la semaine dernière à 3 ans d’emprisonnement. Au petit matin, les habitants ont tenté de résister à l’assaut en jetant des pierres contre les forces de l’ordre. Suite à cela 13 villageois ont été violemment arrêtés par la police anti-émeutes, à coups de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc. Les 300 à 400 agents envoyés dans la commune ont forcé la porte de leurs domiciles en pleine nuit. En cause d’après les autorités locales : l’organisation de « rassemblement de masse illégaux […] portant atteinte à l’ordre public ». Désormais, les connexions Internet sont coupées et un contrôle d’identité est nécessaire afin de pouvoir entrer ou sortir de la commune.

Les villageois de Wukan face à la police anti-émeute en 2011 Les villageois de Wukan face à la police anti-émeute en 2011

Voir le dossier: Reste de l’Asie et Océanie avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?