Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Plus d’informateurs, des infiltrés en civil et un statut de (...)

2 septembre 2016

Belgique : Plus d’informateurs, des infiltrés en civil et un statut de "repenti" pour la lutte ’antiterroriste’

Le Procureur Delmulle propose que l’on élargisse ou que l’on crée de nouveaux statuts dans le cadre de la lutte antiterroriste. Il s’agit des informateurs, des infiltrants et des repentis. Pour ce qui est des informateurs (des civils qui ne font "que" donner des informations contre rémunération), il propose qu’on augmente le budget de leur gestion. Pour ce qui est des "infiltrants" (des policiers qui infiltrent des structures et peuvent donc ’légalement’ disposer d’une fausse identité et commettre des faits répréhensibles), il propose que l’on permette à des civils d’exercer ce rôle, arguant qu’il serait parfois impossible de trouver des policiers qui ont le profil adéquat. Enfin, il propose de créer un statut de "repenti" pour ceux qui échangeraient des informations contre des réductions de peine.

Delmulle Delmulle

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?