Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Les peines pour "terrorisme" bientôt incompressibles (...)

31 mars 2016

Belgique : Les peines pour "terrorisme" bientôt incompressibles ?

Dans le train de mesures anti-terroristes concoctées par les autorités belges suite aux récents attentats islamistes, une "nouvelle" idée a été ramenée sur la table par Denis Ducarme (MR), l’incompressibilité des peines -et donc le refus systématique de libération conditionnelle- pour les cas de terrorisme. L’argument utilisé est celui de l’islamiste Ibrahim El Bakraoui qui avait été libéré à 4 ans et 9 mois de prison sur une peine de 10 mois pour avoir ouvert le feu à la kalashnikov sur la police, ce qui n’était en fait pas une peine pour "terrorisme" (et ne serait donc pas touché par une telle réforme si le cas se représentait...) Le ministre de l’intérieur Jan Jambon a de son côté affirmé que tous les partis voulaient réformer le système des peines conditionnelles pour le rendre plus strict mais qu’ils ne savaient pas "où s’arrêter". Son parti, la N-VA, se prononcera pour un minimum des 4/5 de la peine purgée de façon incompressible.

Les prisons belges Les prisons belges

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?