Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Dispositifs de sécurité contre les chômeurs mécontents

20 octobre 2015

Belgique : Dispositifs de sécurité contre les chômeurs mécontents

Le service flamand pour l’Emploi, VDAB, va installer comme ses homologues wallon et bruxellois un bouton d’alerte dans ses locaux où ont lieu les entretiens avec les chômeurs, afin de protéger ses employés des chômeurs mécontents. Ce bouton d’alerte a été installé dans les antennes du Forem en Wallonie depuis l’an dernier et il est en cours d’installation chez Actiris à Bruxelles. Les antennes des services régionaux de l’emploi forment leur personnel aux "situations de crise" et en engagent des vigiles.

En 2014, le VDAB, en Flandre, a enregistré 77 cas de violence (physique ou verbale, menaces…) dans ses bureaux. A Bruxelles, Actiris parle de près de 30 incidents depuis le début de l’année 2015. Au Forem, 65 incidents ont été répertoriés en 2014. Et même l’ONEM n’y échappe pas : 42 incidents en 2014. Et cela ne risque pas d’aller en s’arrangeant : à partir du 1er janvier 2016, les services régionaux pour l’emploi et la formation seront en effet chargés de réprimander les demandeurs d’emploi qui ne font pas à leurs yeux "suffisamment d’effort" pour trouver un job. Jusqu’à la dernière réforme de l’état, cette tâche était assurée par l’ONEM. 

VDAB VDAB

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?