Actualité de la répression et de la résistance à la répression

31 janvier 2015

Vienne : Affrontements et arrestations à une manifestation antifasciste

Six policiers ont été légèrement blessés et 54 manifestants antifascistes, arrêtés ce soir à Vienne, où se sont multipliées les manifestations hostiles à la tenue du bal annuel de l’extrême droite autrichienne. Entre 2.000 et 9.000 personnes ont investi le centre de la capitale de l’Autriche pour dénoncer cette soirée organisée à la Hofburg, le palais impérial d’hiver. Le "bal des diplômés de l’université" (Akademikerball), anciennement nommé bal des corporations étudiantes, est organisé par la section viennoise du parti d’extrême droite FPÖ.

Voir le dossier: Reste de l’Europe avec les tags: - - - Nos sources
31 janvier 2015

Iran : Fardin Miraki libéré provisoirement et sous caution

Le militant syndicaliste iranien Fardin Miraki, membre du Comité de coordination pour aider à création de syndicats libres en Iran a été libéré moyennant une caution de 100 millions de Tomans jeudi 22 janvier. Fardin Miraki était un des militants ouvriers qui avait été arrêté par les agents des services du Ministère des Renseignements de la ville Sanandaj (Province du Kurdistan Iranien), le 22 novembre dernier. La libération provisoire sous caution ne veut pas dire que Fardin soit définitivement libre pour autant. Il peut être à nouveau convoqué pour son jugement, et condamné à une lourde peine de prison.

Fardin Miraki Fardin Miraki

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - - Nos sources
31 janvier 2015

Bahreïn : 72 manifestants déchus de leur nationalité

Bahreïn a annoncé samedi avoir retiré leur nationalité à 72 citoyens qui "ont nui aux intérêts du royaume", théâtre depuis 2011 de troubles essentiellement animés par la majorité chiite qui réclame une monarchie constitutionnelle. Cette décision, qui a fait l’objet d’un décret, s’inscrit dans le cadre des mesures prises pour "préserver la sécurité et la stabilité et lutter contre les dangers et les menaces terroristes".

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
31 janvier 2015

Paraguay : Trois guérilleros inculpés pour la mort d’un couple de propriétaires terriens

La justice paraguayenne accuse Esteban Marín López, Antonio Bernal maïs et Rubén Darío López Fernández, tous membres présumés de l’Armée du peuple Paraguayen (EPP) de l’enlèvement et de la mort d’un couple allemand jeudi dernier dans le nord du département de Concepción.

Robert Natto et Erika Reiser, un couple allemand de gros propriétaires, avaient été enlevés dans leur domaine. Un détachement de la Force opérationnelle interarmées (FTC) avait été dépêché pour intercepter les guérilleros, ce qu’il parvint à faire quelques heures plus tard, déclenchant une fusillade. Les guérilleros ont pu s’échapper mais leurs prisonniers ont été tués. La justice paraguayenne accuse les guérilleros de les avoir abattu.

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
31 janvier 2015

Canada : Les lois limitant le droit de grève jugées inconstitutionnelles

La Cour suprême du Canada a tranché que la loi de la Saskatchewan sur les services essentiels qui restreint le droit de grève de ses employés du secteur public est inconstitutionnelle. Cette décision a des répercussions dans les autres provinces canadiennes qui se sont dotées de lois similaires. Cette décision constitutionnalise en quelque sorte le droit de grève comme faisant partie de la liberté d’association ce qui change l’équilibre des forces entre employés et employeurs au Canada.

La loi sur laquelle se sont penchés les sept juges avait été adoptée en 2008 par la Saskatchewan qui prétendait que celle-ci visait à assurer la sécurité de la population en cas de grève. Elle avait pour effet de limiter la capacité des employés du secteur public qui fournissent des services jugés essentiels de faire la grève. La loi créait une méthode dite de « loi contrôlée » qui établit un régime destiné à limiter le nombre de salariés qui peuvent refuser de travailler lors d’une grève. De nombreux syndicats et des fédérations de travailleurs ont contesté la constitutionnalité de cette loi, soutenant qu’elle porte atteinte aux droits et libertés garanties par la Charte canadienne des droits et libertés. De grandes entreprises comme Air Canada sont intervenues dans les procédures et les gouvernements de plusieurs provinces comme le Québec ont aussi fait valoir leurs arguments afin de protéger la validité de lois semblables qu’elles ont adoptées. La Cour suprême a suspendu la déclaration d’invalidité de la loi pour un an, donnant ainsi le temps à la Saskatchewan pour rédiger une nouvelle mouture de la loi.

Manifestants devant la Cour d'appel de la Saskatchewan. Manifestants devant la Cour d’appel de la Saskatchewan.

Voir le dossier: Amérique du Nord avec les tags: - Nos sources
31 janvier 2015

Liège : Ultra Inferno interdit de déplacement et de tifo

"Ultra Inferno", le club de supporteurs de l’équipe de football "Standard de Liège" est connu pour être culturellement très à gauche et antifasciste de principe. Dernièrement attaqué pour un gigantesque tifo "Red or Dead" (dirigé à l’encontre d’un ancien joueur passé dans l’équipe rivale d’Anderlecht). Ce tifo faisait allusion à plusieurs films cultes comme "La Cité de la Peur" et "Massacre à la Tronçonneuse". Rapidement, les médias bourgeois ont comparé ce tifo aux scènes de décapitation des vidéos de l’Etat Islamique. Le bourgmestre de Liège et la police ont décidé d’interdire les 700 membres de UI de déplacement et de tifo. La direction du club leur refusera également les réductions pour les tickets. Une attaque de plus envers ces supporters connus pour s’opposer à la direction du club et pour amener certaines thématiques politiques dans les stades.

Le tifo "Red or Dead" des Ultra Inferno Le tifo "Red or Dead" des Ultra Inferno

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
30 janvier 2015

Colombie : Deux guerilleros recherchés arrêtés

Une guérillera des FARC   connue sous le nom de "La Tata", commandante des milices du Front 15 du Bloc Sud des FARC   (actif dans le département de Caquetá) a été capturée par une opération conjointe de la police nationale et des forces spéciales des l’armée colombienne (la Force Jupiter de la sixième division de l’armée), en coordination avec la police nationale. Dans une action simultanée, les militaires de la 6e Division capturé ont capturé un autre guérillero recherché et connu sous le nom de guerre "Jair Guerra".

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - - Nos sources
30 janvier 2015

Grande-Bretagne : Dernier procès contre les manifestants anti-OTAN

Le dernier procès des personnes arrêtées lors des manifestations de l’OTAN au Pays de Galles de l’année dernière aura lieu mercredi prochain à Cardiff. Les manifestants sont accusés d’avoir agressé un policier. Une manifestation de solidarité est prévue devant le tribunal Cardiff le 4 février. Presque toutes les autres personnes arrêtées lors des manifestations contre l’OTAN ont vu leurs accusations sont abandonnées.

Voir le dossier: Reste de l’Europe avec les tags: - Nos sources
30 janvier 2015

France : Vers un délit "d’intrusion sur un site nucléaire"

Les députés devraient approuver le 5 février une proposition de loi UMP créant un délit pénal d’intrusion dans les centrales nucléaires pour s’opposer aux actions des militants antinucléaires dans ces lieux. A l’exception des écologistes, les députés ont approuvé la création d’un tel délit mercredi en commission de la défense. Le texte sera débattu en séance le 5 février. La proposition de loi propose de rendre l’intrusion dans des "installations civiles abritant des matières nucléaires" passible d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende. Ces peines seraient portées à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende lorsque l’infraction est commise en réunion ou "lorsqu’elle est précédée, accompagnée ou suivie d’un acte de dégradation". Elles sont portées à sept ans et 100.000 euros d’amende lorsque l’infraction est commise avec l’usage ou la menace d’une arme.

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
30 janvier 2015

Grèce : Commissariat attaqué

Le 17 janvier 2015, le commissariat de police de la zone de Charilaou à Thessalonique a été attaqué au cocktail Molotov. Le communiqué évoque la répression des manifestations du 17 novembre et du 6 décembre dans toute la Grèce, la répression contre les femmes de ménage licenciées du ministère des finances, la répression contre les protestations de personnes handicapées, les opérations de nettoyage contre les migrants et l’inauguration des prisons de sécurité maximale.

Voir le dossier: Grèce avec les tags: - Nos sources
30 janvier 2015

Espagne : Les condamnés de Pandora libérables ce soir sous caution !

Les 7 anarchistes qui sont encore emprisonnés suite à l’Opération Pandora pourraient bien être libérés ce soir, le juge ayant demandé leur mise en liberté sous caution. La caution est fixée à 3.000€ par prisonnier. Les solidaires appellent d’urgence aux donations pour réunir le montant de 21.000€ et libérer les prisonniers au plus vite.

Le compte de solidarité : ES68 3025 0001 19 1433523907 (Caixa d’Enginyers).

Voir le dossier: Espagne avec les tags: - - Nos sources
30 janvier 2015

Belgique : Le MR veut punir de prison "l’apologie du terrorisme"

Le MR déposera une proposition de loi érigeant en infraction assortie d’une peine de prison l’apologie du terrorisme. Selon ce texte, sera visé tout "qui sciemment, véhicule (notamment sur internet et les réseaux sociaux), une opinion qui approuve, cherche à justifier, présente l’infraction terroriste sous un jour acceptable ou minimise grossièrement l’impact d’une infraction terroriste, légitimant ainsi l’idéologie ayant présidé à la commission de l’infraction terroriste".

A l’instar de ce qui est prévu dans la législation contre le racisme et le négationnisme, le MR est d’avis que l’apologie du terrorisme ne peut constituer une opinion ; il s’agit d’un crime. La proposition de loi prévoit une peine d’un mois à un an de prison et une amende de 50 à 1.000 euros mais cette peine pourra passer de six mois à deux ans et à une amende de 100 à 5.000 euros si l’infraction est commise par le biais des technologies de l’information et de la communication. Denis Ducarme ajoute que le gouvernement viendra avec d’autres mesures que les douze déjà décidées pour lutter contre le radicalisme.

29 janvier 2015

France : Audience d’appel et rassemblement pour Georges Abdallah

Une cinquantaine de personnes (dont une délégation de notre Secours rouge) s’étaient rassemblées sous la pluie à proximité du Palais de justice de Paris durant l’audience d’appel. Celle-ci a une nouvelle fois vu le procureur et l’avocat représentant des Etats-Unis exprimer leur opposition à une libération, avec force tentatives d’amalgames entre Georges et les jihadistes... Le non-repentir de Georges était également au coeur des réquisitoires. Décision le 26 février.

Au rassemblement de cet après-midi Au rassemblement de cet après-midi

29 janvier 2015

Italie : 47 militants No-TAV condamnés

Quarante-sept opposants au chantier de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin ont été condamnés ce mardi 27 janvier à des peines de prison par un tribunal de Turin pour des heurts violents avec la police italienne en 2011. Un total de 150 années de prison leur ont été infligées par le tribunal. Six autres opposants ont été acquittés. Le parquet avait réclamé un total de 193 années contre l’ensemble des accusés. A l’énoncé du jugement, les condamnés, ont protesté dans la salle du tribunal et hurlé : "ils ne nous enterreront pas avec ces condamnations".

En juin et juillet 2011, de violents affrontements avaient opposé des centaines de manifestants encagoulés venus de toute l’Italie aux forces de l’ordre sur le chantier de Chiomonte, dans le Val de Suse, une vallée alpine italienne, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Turin. En décembre, quatre opposants au chantier avaient été déjà condamnés chacun à 3 ans et demi de prison par la Cour d’assise de Turin. A chaque fois, les manifestants découpaient le grillage protégeant le chantier, ou bloquaient l’accès, lançant des cocktails Molotov et des engins explosifs artisanaux sur les forces de l’ordre déployées en nombre.

Les affrontements de 2011 Les affrontements de 2011

Voir le dossier: Italie avec les tags: - Nos sources
29 janvier 2015

Pays basque : Quatre jeunes militants arrêtés

Mardi, quatre jeunes militants de la gauche nationalistes basques ont été arrêtés à leur domicile respectif dans différentes communes du Pays basque français. L’opération a été menée par la Section de recherches (SR) de Pau sur commission rogatoire d’un juge d’instruction parisien de la "galerie Saint-Eloi", le pôle anti-terroriste du tribunal de grande instance de Paris, composé de huit magistrats spécialisés.

L’enquête avait été diligentée suite à une série de faits de destructions volontaires, dont le plus grave est l’incendie, le 17 novembre 2013 à Itxassou, d’une résidence secondaire. Sur le petit mur d’enceinte de la maison avait été apposé à la peinture noire l’inscription suivante : ’’Eh ez da salgai’’ (le Pays basque n’est pas à vendre). L’incendie avait été précédé, quatre jours plus tôt par la destruction, par les flammes, de la toiture d’une résidence secondaire à Ayherre, et portant les mêmes inscriptions. Parmi les quatre militants interpellés, on compterait deux militants des jeunesses abertzale Aitzina (En avant) et un membre du collectif Lurra e ta etxebizitza (pour le droit au logement).

Voir le dossier: Pays-Basque avec les tags: - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ...

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

A propos des réseaux sociaux

L’adresse www.secoursrouge.ORG sera à terme désactivée au profit de l’adresse www.secoursrouge.COM Changez dès maintenant votre lien !

Lien vers le blog du collectif contre le procès de 4 de nos membres

Vignette No procès

Numéro de compte de solidarité : BE09 0016 1210 6957 Communication : Solidarité

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?